7.9.13

La croisade de Pauline Marois contre la religion musulmane et juif :

La charte des valeurs québécoise est la charte d’exclusion de la communauté musulmane et est un acte raciste, contraire à la charte canadienne des droits et libertés. 

Marois et son gouvernement mène une croisade contre la communauté musulmane et juifs pour faire tomber les signes religieux, sauf celui de l’assemblée nationale (Quel culot !).

Pauline Marois qui prendra sa formation politique vers la catégorie des partis radicaux, va avoir beaucoup de difficultés à défendre sa charte, il faut comprendre  que l’ idéologie du PQ est  aujourd’hui complètement déconnectée de la réalité de la province et du reste du Canada, on comprend que Marois rêve d’une province québécoise souveraine indépendante du canada, mais la réalité sur le terrain est tout autre. C’est vrai la plupart des québécois (et moi-même) ont un amour pour la langue française, mais aussi il faut mettre dans la tête que la langue de Molière a un retard technologique de plusieurs années aux dires des grands intello francophones. Cette réalité bouleverse la réalité du marché du travail même au sein de notre province, une personne bilingue à mille fois de la chance pour accrocher une job par rapport à un autre candidat qui ne parle que le français, j’ai dû moi-même s’arrêter sur une autre réalité, ceux qui maitrise la langue anglaise ont aussi presque les même chances que ceux qui sont bilingue quand ils offrent leurs services dans les quartiers anglophones, alors celui qui ne parle que le français sera exclu facilement par les services des ressources humaines des compagnies.

Notre chère première ministre l’honorable Pauline, ne s’attaque pas aux vrais problèmes de l’économie, elle agisse impulsivement pour décider un cour d’histoire, enlever le foulard pour une fonctionnaire et ainsi on devrons-nous supporter cette femme raciste qui ne prend pas en considération la minorité anglophone ni la force active de la province.

Nous avons besoin d’un Québec qui adopte une identité plurielle, et qui garantisse les droits et libertés pour chaque individu.
Personnellement je suis fière de mon identité québécoise pour sa diversité culturelle et ses réflexions démocratiques, toutefois j’ai honte d’avoir Pauline Marois et sa formation politique à la tête des décisions de notre belle province. 

RM/ A La Québecoise Blogue
Septembre 2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire