16.9.13

La Charte québécoise des valeurs : Un projet de division qui favorise la xénophobie au Québec


Moi, "Je veux que les cultures de toutes les terres soufflent à proximité de ma maison, aussi librement que possible; mais je refuse d’être renversé par le souffle de l’une quelconque d’entre elles."(*) et je n’ai pas la crainte d’être renversé par aucune des cultures visées par le collimateur du parti québécois.

Ce sont les sondages qui le disent cette fois-ci, la charte dite : la charte québécoise des valeurs n’est pas rassembleur, comme voudrait nous faire comprendre les auteurs de la charte. J’ose même dire qu’elle constitue une agression culturelle, islamophobe et également l’arbre qui cache la forêt de la haine chez certaines personnes et les incidents qui ont eu lieu depuis que le débat sur la charte est déclenché, touche à l’image du Québec qui a toujours était épargnée de ce genre d’incidents. (je fais allusion à l’agression d’une mosquée et à l'agression d’une femme voilée, une musulmane vivant à Québec depuis plus de 10 ans, deux femmes l'ont invectivée, et que l'une d'elles a frappé son fils et lui a craché au visage) 

Pourquoi autant de crainte envers la communauté musulmane ? La réponse est la crainte de l’avenir et du terrorisme depuis les évènements terroristes du 11 septembre. Cette amalgame qui associe le terrorisme à l’Islam n’a pas à avoir lieu dans notre société québécoise qui est  encadrée par un arsenal juridique et répressif important pour face au délinquance religieux. Cette crainte ne doit en aucun cas nous guider vers une réduction des droits et des libertés des personnes, ces droits et libertés sont l’essence de la démocratie canadienne et québécoise et doivent être protégés.

Ceux qui ont eu l’ingénieuse idée de préparer une telle charte, manquent le réflexe démocratique ou tout simplement préfèrent le profit électoraliste en dépend des droits et libertés d’une couche de la société québécoise, mais le plus récent sondage nous dise qu’ils ont tort et le PQ ne peut aller  vers l’adoption de cette charte, au moins pour sa version actuelle et  ces dispositions qui bafouent le principe de l’égalité homme-femme.

Enfin, il faut dire que le gouvernement PQ a prouvé son incompétence dans la gestion de la chose politique et il n’est pas vraiment porteur d’un projet de société, puisqu’il n’a réussi jusqu’à maintenant qu’a semé la division entre les québécois.

(*) Ghandi
RM / A la québécoise.blogspot.com
Sept. 2013

Aucun commentaire:

Publier un commentaire