13.4.14

Voici pourquoi le PQ est défait dans les élections du 7 avril 2014 :


Croire que l’option référendaire du PQ est la seule raison de la cuisante défaite du parti québécois est totalement faux. 

D’abord, il faut dire que la MASSE INERTE de la société québécoise a réagi face aux déclarations des péquistes qui ont menacé l’unité nationale du Canada, face au projet de la charte de la laïcité, et face au bilan économique MÉDIOCRE qui a constitué, à mon avis, la goutte qui a fait déborder le vase et a sonné l’alarme pour demander l’aide des libéraux malgré leur intégrité qui fait jaser.



Tout d’abord, Il faut se rappeler comment le PQ a formé son gouvernement en 2012. Le PQ n’avait pas la majorité requise pour former un gouvernement solide. 
Le nombre des votes obtenus en 2012 n’était que le fruit de la crise étudiante et les promesses de Mme Pauline Marois pour venir en aide aux étudiants dans ce qu’ils demandaient à l’ex-premier ministre libéral Jean Charest.

Face aux promesses non tenue du PQ, il était clair qu’un bon nombre d’étudiant exercerait un vote de sanction. 

Un autre facteur : Face aux dispositions du projet de loi formant la charte de la laïcité, les péquistes ont voulu imposer une loi liberticide contre la nature du système politique québécois et canadien. Oui, il est sûre que les anti-chartes ne constituent pas un nombre important dans les prévisions électorales des péquistes qui ont préféré les ignorer comptant sur des candidats peu scrupuleux de la communauté arabe comme Mme Djemila Benhabib et Mme Leila Mahiout, croyant par une conviction aveugle que ces femmes seront capables de mobiliser des électeurs en leur faveur. Alors que ces femmes ne font que circuler un discours qui ne concerne pas la réalité de la belle province. Par exemple Mme Djemila Benhabib profite de l’ignorance des québecois de l’islam pour faire circuler un discours de sallisage qui ne fait bouger que les ventes de son livre «contre-coran» et au même temps fait couler le navire des péquistes. Même la chaîne de télévision dite TVA a fait du sallissage contre Mr Phillipe Couillard quand elle a fait passé un reportage sur son passé professionnel en Arabie Saoudite ,  TVA a défilé lors de son reportage des images qui ne concernent plus l’arabie saoudite, mais bel et bien l’Afghanistan, sachant qu’il n y a plus de comparaison à faire entre ces deux pays. 

Un facteur de plus : Face à un bilan économique médiocre, les québécois ont rendu compte de l’incompétence de l’équipe économique de Mme Pauline Marois dans la gestion de la chose politique. Il est certes que Pauline Marois et son équipe ont rendu compte aussi que les affaires économiques ne peuvent être gérer sans le partenariat des entreprises qui sont les vraies créateurs d'emplois.

Alors, maintenant que les libéraux au pouvoir, ils seront certainement plus attentifs au voix du peuple. La leçon donnée aux péquistes servira certainement aux libéraux s’ils bouchent les oreilles et ignorent la voix des québécois.

En attendant le retour des péquistes qui préfèrent s’éclipser des médias dans ces moments difficiles pour eux, leur retour n’apportera rien de nouveau. L’idéologie péquiste restera avec les  mêmes fondements : souveraineté et la langue française

RM/ Blogue de la Belle Province
14 avril 2014

Aucun commentaire:

Publier un commentaire